Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Neuf années se sont écoulées depuis la sortie du terne "Where It All Begins"

Dickey Betts, membre fondateur a été sèchement remercié, pour « problème de drogue » (on croit rêver quand on connait les précédents de Gregg) et c’est Dereck Trucks, jeune guitariste prodige (et neveu du batteur Butch Trucks) qui rejoint Warren Haynes ce dernier reprenant du service tout en menant en parallèle la carrière de son propre groupe Gov’t Mule.

Retour également du bassiste Oteil Burbridge.

Avec ce sang neuf ce groupe à la dérive, presque moribond va renaître de ces cendres sous l’impulsion de Warren Haynes, qui cosigne tous les nouveaux morceaux et reprend les rênes.

Le grand morceau de l’album, celui qui deviendra un temps fort en live, est « Desdemona », Gregg chante particulièrement bien et Derek Trucks, dans la partie instrumentale, exécute un solo de slide fabuleux, suivi par celui de Warren plus jazzy, avec des accents à la Jeff Beck.

A l’écoute de ce morceau, toutes les craintes s’envolent, les années difficiles sont oubliées, l’ABB a retrouvé une paire de guitaristes d’exception, certainement la meilleure existante à ce jour.

Quelques titres, toutefois, sont en peu en deçà  « Old Before My Time" assez convenu "Who To Believe" et "Maydell" même si Derek fait chanter sa slide.

Mais "Firing Line", qui ouvre l’album sur un tempo quasi funky, avec un superbe dialogue entre les deux guitaristes, et le clavinet de Gregg montre que le groupe a encore beaucoup de choses à dire.

"High Cost Of Low Living" inaugure la formule avec deux guitares slides et encore une fois Derek prend un solo somptueux dans le finale avec le soutien de Warren

"Woman Across The River" une reprise de Freddie King est chantée par Warren Haynes qui impose son timbre de voix, particulièrement efficace dans ce genre de blues, l’ABB n’oublie pas ses racines et paie son tribut aux maîtres.

Warren Haynes  puise dans le répertoire de  Gov’t Mule avec « Rockin Horse » proposée dans une version à deux guitares qui sonne superbement, supérieure à mon goût à l’original.

Toujours dans les cover, le groupe nous sert « Heart of Stone » des Stones et l’interprétation de Gregg a du faire pâlir Jagger, d’autant que Derek se lance dans un chorus fantastique.

"Instrumental Illness" donne l’occasion à Derek et Warren de sortir l’artillerie et de faire parler la poudre  avec de bonnes improvisations, une sorte de carte de visite pour les  futurs concerts.

Le dernier titre, « Old Friend » est un blues acoustique avec uniquement les deux guitaristes, superbe manière de terminer cet album.

 

Cet album, qui renoue avec le grande tradition du groupe, recevra un excellent accueil, et en relancera la carrière avec les concerts annuels au Beacon Theatre de New York et des tournées uniquement aux USA.

Hittin’ the Note, est aussi le dernier enregistrement studio de l’ABB à ce jour, et il est hélas plus que probable qu’il n’aura pas de successeur, les musiciens préférant commercialiser leurs concerts via leur site Moogis géré par le batteur Butch Trucks

 

Firing Line
High Cost Of Low Living
Desdemona
Woman Across The River
Old Before My Time
Who To Believe
Maydell
Rockin' Horse
Heart Of Stone
Instrumental Illness
Old Friend

Gregg Allman - Orgue Hammond, Piano, Clavinet, Chant
Warren Haynes - Guitares , Chant
Derek Trucks - Guitares  
Oteil Burbridge - Basse
Butch Trucks - Batterie
Jai Johanny Johanson - Batterie
Marc Quiñones - Congas & Percussion

 

Partager cet article

Repost 0