Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  thumb.php.jpg

Adaptation un poil décevante de Roméo et Juliette par Olivier Py;

Autant, Le Songe d’une Nuit d’Eté était une réussite, autant le drame de Vérone souffre d’une part d’une adaptation moyenne, d’autre part d’une mise en scène «moderne» dans le mauvais sens du terme.

Les costumes sont tristes, les acteurs jouent en costume gris, et certains dédoublent leurs rôles comme Quentin Faure qui joue à la fois Tybalt et Lady Capulet pour cette dernière il pose un voile noir sur son visage !

Par ailleurs le père de Roméo semble avoir le même âge que son fils !

Et l’adaptation avec des propos salaces, des scènes simulées de sodomie entre les acteurs, le père de Juliette qui ressemble à un meneur de revue gay, n’apporte pas grand-chose à l’intrigue, au contraire ces éléments lui font perdre de sa force romantique, qui passe au second plan

Mireille Herbstmeyer (la nourrice de Juliette), et Philippe Girard (Frère Laurent), comédiens plus aguerris tiennent la pièce à bout de bras, donnant du relief et de la distance à leur rôle volant la vedette à Roméo et Juliette, jeunes acteurs doués mais peu crédibles en amants passionnés.

On se demande surtout ce que veut démontrer Py, dans cette adaptation sombre, lugubre là où le théâtre de Shakespeare, savait être certes outrancier mais aussi rempli de couleurs et de personnages démesurés.

 

romeo-et-juliette-615_alain-fonteray.jpg

 

 

Tag(s) : #DIVERS

Partager cet article

Repost 0