Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

poco-all-fired-up.jpg

 

 

Que reste-il en 2013 de ce groupe légendaire né en 1968, du split de Buffalo Springfield, Steve Stills et Neil Young fonçant vers la gloire avec C,S, N&Y après de multiples disputes et aventures, Richie Furay et Jim Messina fondant Poco pour y jouer une musique puisant dans les racines profondes de la musique américaine, inventant, avec quelques autres ce country-rock aérien et léger. Poco et ses  nombreux changements de personnel, Poco et un concert complètement raté à l’Olympia en 2005, Poco qui n’a pas donné signe de vie en studio depuis dix ans.

Alors la sortie de «All Fired Up” devrait être un évènement.

Paul Cotton a quitté le groupe en 2012, remplacé par Michael Webb, un requin de studio, multi-instrumentiste de Nashville.

Rusty Young reste le seul membre fondateur, et avec le départ de Cotton, on peut considérer que le groupe est complètement recentré sur lui,-même si Sundrud et Webb ont participé à l’écriture des chansons.

Dix ans d’attente, et malheureusement le résultat n’est pas à la hauteur !

 

Commençons par un morceau rigolo écrit par Rusty et Mary Young qui se nomme “Neil Young” et qui joue sur l’homonomie des deux musiciens « “Neil Young is not my brother/ we hardly know each other/the DNA is in /and he’s not my kin » Neil Young n’est pas mon frère/l’ADN est différent/Et il n’est pas de mes parents.

« All Fired Up” le morceau d’ouverture est réussi; mais ensuite c’est un peu le cheval de la pochette qui se perd dans désert sans chercher de l’eau pour éteindre le feu promis à l’image du poussif « That's What Rock And Roll Will Do » qui n’apporte pas grand-chose.

Certes quelques fulgurances de steel-guitare font toujours illusion, mais l’ensemble est insipide, pas de mélodie qui accroche, l’écoute de l’album provoque un ennui poli alors qu’on espère toujours un sursaut, un morceau qui va titiller nos oreilles. Au mieux c’est du sous-Eagles («Regret”)  et sous ma plume, ce n’est vraiment pas un compliment vu que je suis loin, très loin d’être un fan des gus qui pieutent à l’Hotel California et de l’image édulcorée et commerciale du country-rock qu’ils ont trop longtemps véhiculée.

Je m’énerve, je m’énerve n’empêche que le plus énervant c’est cet album qui manque de relief, banal loin des superbes envolées de steel de .Rusty Young ou des délicates compositions de Paul Cotton, de la musique pour radios FM américaines.

Alors, faites l'impasse sur ce CD et si vous avez envie d'entendre du grand Poco, procurez-vous Forgotten Trail, le Best Of des grandes années 1969/1974 du groupe, c'est là que se trouve l'essence de sa musique.

 

 

All Fired Up

Drink It In

That's What Rock And Roll Will Do

Regret

When She's Mine

A Little Rain

Hard Country

Love Has No Reason

Rockin' Horse Blues

Neil Young

Long Shot

Pucky Huddle Stomp

 

Rusty Young steel guitar

Jack Sundrud basse

Michael Webb keyboards, electric guitar, mandolin, vocals

George Lawrence batterie

Tag(s) : #MUSIQUE

Partager cet article

Repost 0