Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


la-merditude-des-choses-18757-1221360672


Film belge de Felix Van Groeningen. Avec Kenneth Vanbaeden, Koen De Graeve, Wouter Hendrickx. (1h47)
La nouvelle année débute avec un vrai coup de coeur pour ce film flamand dans la lignée, de Affreux, Sales et Méchants d'Ettore Scola.
Là, c'est en Flandre profonde, dans un décor qui fait penser à Ces Gens Là de Jacques Brel.
Gunther un adolescent vit chez sa grand -mère avec son père et trois oncles, les quatre lascars particulièrement gratinés, sortis d'un festival de heavy-metal, fans de Roy Orbison, et bien sur grands buveurs de bière.
Excepté la grand-mère, pas grand chose à sauver dans cette famille, Cel le père de l'adolescent est le facteur du village qui répond au doux nom deTrou Duc les Oyes, c'est le seul qui bosse, mais il boit son salaire.
Ses frangins sont des glandeurs, l'un gagne le championnat du monde des buveurs de bières, l'autre organise un Tour de France original où des coureurs miniatures avancent sur une carte Michelin suivant ce que les participants boivent, l'autre gagne la course  de vélo "à poil".
C'est décapant, méchant à souhait, les acteurs jouent juste et ont des tronches pas possibles, une histoire allumée mais avec un petit quelque chose qui parvient de temps à autre à rendre émouvant tous ces ringards fiers de l'être.
Beaucoup de flash-backs, des passages noir/blanc à la couleur, c'est Gunther devenu trentenaire qui écrit et raconte la saga des Strobbe, avec leur devise, leur code de l'honneur très particulier.
Un régal.

Tag(s) : #DIVERS

Partager cet article

Repost 0