Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

2012-0962.JPG

La Batterie à Guyancourt, perdue au milieu des routes et rocades de la ville nouvelle de Saint Quentin en Yvelines (on ne remercie pas Google Maps pour l’itinéraire) est un complexe sympa, sauf que la scène n’est pas surélevée ce qui implique qu’on ne voit pas grand-chose, excepté dans dans les trois premiers rangs.
John Fairhurst nous offre une excellente première partie de blues acoustique, quelques minutes d’attente, et le groupe de Johnny attaque l’intro, le batteur ne fait pas dans la subtilité, il nous fait du binaire et cela pendant tout le concert. les deux autres assurent sans plus.
Et puis un roadie aide notre albinos, qui joue un court chorus debout, pour terminer l’intro et s’assoit.
Il démarre par Johnny B. Good, et là les petits gars la claque. J’ai lu entendu beaucoup de choses sur Johnny, c’est évident qu’il est en mauvaise santé, il marche cassé en deux, se fait aider par son roadie, mais il a gardé ses grandes qualités guitaristiques ! Perso son jeu m’a toujours foutu le frisson, le grand frisson, et quand il enchaîne Good Morning Little Schoolgirl, Got My Mojo Working et Blackjack de Ray Charles, je me dis qu’un Johnny Winter diminué vaut mieux que….non pas de noms je ne veux vexer personne.
Certes, le groupe ne fait pas dans la finesse, et on aimerait entendre ces longs blues écorchés à déchirer l’âme qu’il est capable de sortir de ses doigts. Mais la version de Jumpin' Jack Flash peut faire pleurer Keith Richards, avec des solos inspirés, ciselés, creusant les racines du blues, car et c’est la principale leçon, l’albinos est resté un immense bluesman, un des seuls blancs (très blanc!) à avoir un toucher à la BB KING ou Elmore James, un des rares à jouer simplement mais avec une efficacité et un feeling incroyables.
Le show défile, à peine une heure trente avec un rappel Dust My Boom et Higway 61 que notre Johnny chante aussi mal que Dylan en abrégeant les couplets.
Certes, mais il finit sur quelques chorus qui envoient la salle dans les étoiles !
Johnny Winter a 68 ans, sa santé est précaire, et il est à craindre qu’il ne puisse plus assez vite continuer ses épuisantes tournées même si déjà un concert est prévu en avril 2013 avec Alvin Lee à l’Olympia.
Raison de plus pour en profiter, hier Johnny a démontré avec simplicité qu’il était UN GRAND

Intro
Johnny B. Good
Good Morning Little Schoolgirl
Got My Mojo Working
Blackjack
Bonie Maronie
Jumpin' Jack Flash
Lone Wolf
Don't Take Advantage Of Me
It's All Over Now
Dust My Broom
Highway 61

Vito Liuzzi batterie
Paul Nelson guitare
Scott Spray basse

 

2012-0968.JPG

 

 

2012-0976.JPG

Tag(s) : #MUSIQUE

Partager cet article

Repost 0