Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HIGELIN - coup de foudre

 

Pour moi le précédent concert d'Higelin, c'était le jour de la mort du pape (le polonais).

Et celui-là le dimanche de Pâques. 

En effet, j'avais zappé la tournée du précédent album, mais Coup de Foudre est plutôt réussi, même si on reste loin de la qualité d'écriture des grandes années.

De toute façon c'est sur scène que le Jacquot donne sa pleine mesure, avec ses shows marathon, ses rappels à rallonge, ses histoires tordues, ses coups de génie, et ses longueurs parfois.....

Alors, à presque 70 ans (le 18 octobre) il est encore sur scène.....

Il se mérite le concert, après une première partie assez sympa, puis l'école de musique de la ville, puis un entracte, on y arrive.

Version full-band international, démarrage sur les chapeaux de roue par Coup de Foudre, qui rend superbement sur scène, ainsi que New Orleans excellente aussi.

Tant qu'on évoque les chansons du dernier opus, allons-y J'ai jamais su  pas mal, sans plus, Kytie Eleison très bon, tout comme Bye Bye Bye avec tous les musiciens en front stage, mais Egéries Muses et Modèles est un peu insipide et sent le réchauffé, Qu'est ce qui se passe à la caisse? eh bien pas grand chose avec cette chanson, Valse MF sympa sans plus et la pire, une interminable version de Août Put au cours de laquelle le Jacquot se met dans la tête de faire chanter la salle, c'est long, çà ne marche pas et c'est un peu balourd.

Mais on ne va pas refaire Higelin.

Et des instants magiques, une longue version de Champagne seul avec Mahut, l'incontournable Mahut, le compagnon inamovible, mais avez-vous déjà entendu une mauvaise version de Champagne?

Mona-Lisa Klaxon jouée merveilleusement, le groupe envoie du plomb, superbe, frisson garanti, et juste après Paris-New York, New-York Paris qui après un superbe début se perd en route.

Et les monologues de notre homme parfois acerbes et fins mais aussi redondant, à côté de la plaque.

Attente interminable pour le rappel, mais une version de Pars excellente.

Le groupe est bon et il permet aussi à Jacques de souffler, de ne pas tenir le show tout seul, les interventions instrumentales sont nombreuses et judicieuses, sans être trop longues.

Il joue toujours aussi longtemps, dans les 2h30, mais le nombre de chansons est réduit.

A noter aussi une version un peu longue de Je suis amoureux d'une cigarette.

Au final, un Higelin comme on l'aime, grand par instants, gonflant et cabotin à d'autres, qui mouille la chemise, généreux et intense, authentique.



Tag(s) : #MUSIQUE

Partager cet article

Repost 0