Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

emmylou-harris-rodney-crowell-by-david-mcclister-338-300.jpg

La folle semaine de mai continue, après Clapton à Londres, nous sommes au Bataclan pour le retour d’Emmylou Harris.

Le nouveau et dernier CD de la dame avec Rodney Crowell était en demi-teinte, mais très sincèrement en prenant place dans la salle, nous étions certains d’assister  à un grand show.

Pas de première partie, et à 20h02 le set débute par Return Of The Grievous Angel chanson qui ouvre l’album Grievous Angel  de Gram Parsons suivi de Wheels de l’album Elite Hotel  et puis Pancho & Lefty de Townes Van Zandt, autrement dit la crème des song-writers de country-rock US

A ce moment le show pourrait s’arrêter on en a déjà pour notre argent, mais comme je suis sympa, je vous raconte la suite.

Le groupe déjà, retour aux sonorités country avec Steve Fishell - pedal steel / dobro qui se marre tout le temps, Jedd Hughes lead guitar / vocals, un jeune et talentueux guitariste qui éclabousse le groupe de sa grande classe, une bonne section rythmique mais un pianiste eu peu en deçà des autres musiciens.

Emmylou, 66 ans a conservé sa voix pure, claire, une des plus belles de la musique américaine et les nombreux duos avec Rodney Crowell sont réussis, même si on assiste surtout à un show de la chanteuse featuring Rodney.

La première partie est légèrement inférieure à la seconde malgré Re Dirt Girl et Luxury Liner en final.

Elle revient seule pour attaquer le second show et chante quelques vers de Plaisir d’Amour, nous dit qu’elle aime Paris et on sent qu’elle est vraiment RAVIE d’y être avant de chanter toujours seule Darlin’ Kate, et de retrouver le groupe pour la suite.

Les effluves de steel guitar montent doucement et enveloppent la voix d’Emmylou, la guitare suit délicatement c’est Invitation to the Blues, puis une superbe version de Spanish Dancer de Mme Springsteen avant Chase The Feeling une petite madeleine écrite par Kris Kristofferson.

Beaucoup de chansons du CD avec Rodney mais sans vouloir lui faire injure la reine de la soirée est une jolie dame aux longs cheveux blancs et à la voix cristalline même si Leaving Louisiana In The Broad Daylight est une superbe chanson.

Deux rappels, dont en final Boulder To Birmingham, deux heures trente de concert, il est de ces instants où  le temps devrait s’arrêter 

 

SET 1
01 "Return Of The Grievous Angel" (Gram Parsons / Thomas Brown)
02 "Wheels" (Chris Hillman / Gram Parsons)
03 "Pancho And Lefty" (Townes Van Zandt)
04 "Earthbound" (Rodney Crowell)
05 "'Til I Gain Control Again" (Rodney Crowell)
06 "If I Needed You" (Townes Van Zandt)
07 "I'll Be Your San Antonio Rose" (Susanna Clark)
08 "Red Dirt Girl" (Emmylou Harris)
09 "The Rock Of My Soul" (Rodney Crowell)
10 "Heaven Only Knows" (Paul Kennerley)
11 "Love Hurts" (Boudleaux Bryant)
12 "Ashes By Now" (Rodney Crowell)
13 "Luxury Liner" (Gram Parsons
Set 2
01 "Plaisir d'Amour"
02 "Darlin' Kate" (Emmylou Harris)
03 "The Angels Rejoiced Last Night" (Ira Louvin / Charlie Louvin)
04 "Long Time Girl Gone By" (Mary Karr / Rodney Crowell)
05 "I Know Love Is All I Need" (Rodney Crowell)
06 "Hanging Up My Heart" (Hank DeVito)
07 "Invitation To The Blues" (Roger Miller)
08 "Spanish Dancer" (Patti Scialfa)
09 "Chase The Feeling" (Kris Kristofferson)
10 "Dreaming My Dreams" (Allen Reynolds)
11 "Back When We Were Beautiful" (Matraca Berg)
12 "Bluebird Wine" (Rodney Crowell)
13 "Still Learning How To Fly" (Rodney Crowell)
14 "Leaving Louisiana In The Broad Daylight" (Rodney Crowell / Donivan Cowart)
15 "I Ain't Living Long Like This" (Rodney Crowell)
16 "Old Yellow Moon" (Hank DeVito / Lynn Langham)
ENCORE
17 "Stars On The Water" (Rodney Crowell)
18 "Tulsa Queen" (Emmylou Harris / Rodney Crowell)
19 "Boulder To Birmingham" (Emmylou Harris / Bill Danoff)

Emmylou Harris - vocals / guitar
Rodney Crowell - vocals / guitar
Steve Fishell - pedal steel / dobro
Jedd Hughes - lead guitar / vocals
Chris Tuttle - keyboards / accordion
Byron House - bass / double bass / vocals
Gerry Roe - drums

 

Merci à JC pour la set-list (faite main) et clin d'oeil à Alain et Solo

Tag(s) : #MUSIQUE

Partager cet article

Repost 0