Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une pensée pour Florence AUBENAS et Hussein

Sans la liberté de la presse, la démocratie n’existe plus.


Trente ans déjà, que Bob Dylan retrouvait " son " groupe The Band pour une tournée mondiale.
Le concert du 14/02/74 à Los Angeles est une merveille. Le Zim chante vraiment ses grands morceaux, et derrière le BAND fournit un accompagnement superbe, un écrin de lumière qui propulse les mots.
Les titres joués sont devenus au fil du temps des classiques de Lay Lady Lay à Just Like a Woman en passant par des versions titanesques de This’s Wheel’s On Fire (chanté par Rick Danko) et de The Times They Are A-Changing.
On a sous-estimé l’apport du Band à la musique rock. La qualité des instrumentistes, la force des compositions la mise en forme des interprétations en font un acteur majeur de la musique américaine des dernières années.
Mais, au service de Dylan, le groupe gagne encore en cohésion, les solos de guitare sont limpides et ce background permet au chanteur de s’envoler vers les sommets, de se consacrer à son chant.
Cet équilibre précaire et miraculeux ne perdurera pas.

Raison de plus pour l’apprécier

 

Tag(s) : #MUSIQUE

Partager cet article

Repost 0