Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Déjà le 29ème album de l’ami Elliot new-yorkais installé en France depuis de nombreuses années et qui tourne régulièrement soit en full band soit accompagné du seul Olivier Durand super guitariste et arrangeur qui a fortement participé à ce Coming Home Again, pas encore sorti sauf en correspondance chez Last Call Record.
Allons à l’essentiel, ce CD contient une pure merveille, une grande chanson: Jesse superbe balade fabuleusement chanté par Elliot.
Mais le reste de l’album est aussi d’un très haut niveau avec les déjà connus Pneumonia Alley et 40 Days & 40 Nights jouées en concert, un superbe As good as qui se promène en Vegas et les neiges du Kilimandjaro (super tempo et atmosphère), Maryanne Garage Sale avec des éclairs électriques de guitare, le superbe Home again qui ferme l’album.
C’est le genre de disque qu’on écoute sans hésiter, qui revient et s’incruste dans le lecteur, avec des chansons qui accrochent, des refrains qui restent dans la tête.
Un mot sur la production superbe, la voix d’Elliot est claire, belle, on en saisit toutes les nuances subtiles.
J’écoute en même temps que j’écris The prince of the chaos, avec cette intro magnifique, délicate, les mots susurrés les spanish boots chères à Dylan etje me dis qu’on a bien de la chance d’avoir un tel artiste chez nous, qu’il serait dommage que cela rete confidentiel

Elliot fête son anniversaire le 16 mars au New Morning.
Emmener le champagne et les gâteaux ! ! !


Tag(s) : #MUSIQUE

Partager cet article

Repost 0