Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Une légende du jazz est sur scène.
Ron Carter l'homme qui, avec Tony Williams à la batterie, a donné à Miles Davis cette fabuleuse section rythmique, l'homme qui, a refusé de jouer avec une basse électrique quand Miles s'est dirigé vers le jazz-rock, l'homme qui joue sur Spectrum de Billy Cobham, qui tenait la contrebasse sur VSOP, ce groupe d'anciens sidemen de Miles encore et toujours.
Malgré ses 72 ans au compteur, il est classe dans son costume impec, et pendant 90 minutes il va jouer un jazz très pur, traditionnel, revendiquant ses choix.
Il est accompagné de Stephen Scott (piano),  Payton Crossley (drums) et Rolando Morales-Matos (percussions) pour un répertoire tiré de Dear Miles, son CD sorti en 2007.
Je ne suis pas un grand fan, ni un grand connaisseur de cette musique, qui même très bien jouée malgré un manque de lyrisme du pianiste, reste assez académique.
Néanmoins cet un réel plaisir de regarder Ron Cater qui est d'une élégance rare tant dans son attitude que dans son jeu.
On peut regretter l'absence d'un sax ou d'une guitare qui donnerait des couleurs aux morceaux, My Funny Valentine par exemple, mais c'est le choix de Ron de délivrer cette musique épurée.
Tag(s) : #MUSIQUE

Partager cet article

Repost 0