Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                                                                       
Drôle d'idée de sortir le nouveau CD de JJ Cale en février/ mars
Surement pour pouvoir bien s'en imprégner avant l'été
Le père JJ moi je me le représente dans son hamac attaché entre deux arbres, à l'ombre chez lui, sirotant un thé glacé ou une Budweiser, la radio en sourdine à ses pieds, et à chaque fois qu'il entend une de ses chansons reprises par d'autres, il s'enfonce encore un peu plus dans sa contemplation du temps qui passe, reculant l'instant fatidique de se lever pour prendre son pick-up, charger sa guitare et se rendre au studio.
To Tulsa & Back date de cinq ans, et la collaboration avec Clapton de 2006.
Alors il doit bien rester quelques morceaux de tout ce terrible boulot, tiens ce truc là Roll On avec Eric justement, c'est un putain de bon titre pour un nouveau CD non?
OK, mais les autres?
Il faut y aller mon JJ !
J'adore ce mec, son style, sa façon de vivre, certainement un des seuls musiciens avec qui j'aimerai discuter à l'ombre d'une véranda en buvant un coup !
Et ce nouveau CD ?
On y arrive, du calme.
C'est du JJ Cale pur jus, ce son immédiatement reconnaissable, ce tempo minimaliste ultra ralenti, ce son de guitare économe mais précieux, le JJ c'est pas le gars qui t'allonge dix notes à la seconde en faisant courir ses doigts à fond sur son manche de gratte, pas du tout, lui c'est l'artisan qui façonne, poli, le paysan limousin économe qui connait la valeur et la dureté du boulot.
Les titres ne dépassent pas les 3'30", ce qui est presque exceptionnellement long, le jeu de guitare est épuré à l'extrême, l'accompagnement minimaliste, mais que c'est bon nom d'un coyote !
Douze titres, douze pépites à déguster tranquille, pour se dire que le gars JJ est toujours là avec son look à la Clint Eastwood, il a quand même plus de 70 balais le gars.
Tiens j'en profite pour casser une légende ! On lit partout que le JJ a été le maître de Clapton, en réalité le père Clapton a repris une chanson de JJ en 1970 After Midnight que notre homme sortira en 1972  sur son premier LP
Voilà ce qu'il en pensait en 1993 le gars de Tulsa
-Vous connaissez bien Eric Clapton?
-Je l'ai rencontré deux ou trois fois.
Que pensez-vous de ses reprises de vos compositions?
J'adore la version live de Cocaine au Japon.
Parfois, en écoutant Dire Straits à, la radio, vous n'avez pas l'impression d'avoir écrit leurs chansons?
Non, pas du tout. Mais j'adore la façon dont joue Mark Knopfler. Vous savez, de toute façon, on s'insprire toujours les uns des autres. On prend toujours quelque chose à quelqu'un, un accord par-ci par-là. Prenez Clapton par exemple, il a joué mes chansons, mais il avait joué du blues avant. Il a fallu qu'un Anglais vienne s'inspirer de notre musique et la rende accessible au grand public pour que les Américains s'y intéressent. C'est comme Robert Johnson. Al'époque, lui aussi s'est certainement inspiré de quelqu'un. Il n'y a rien de mal à ça.

Sinon, moi j'aime braucoup Who Knew, Down To Memphis, Roll On bien sur.
Mais pour être tout à fait honnête, je crois que To Tulsa & Back était meilleur.

1.Who Knew
2.Former Me
3.Where the Sun Don't Shine
4.Down To Memphis
5.Strange Days
6.Cherry Street
7.Fonda - Lina
8.Leaving In the Morning
9.Oh Mary
10.Old Friend
11.Roll On
12.Bring Down the Curtain
Tag(s) : #MUSIQUE

Partager cet article

Repost 0