Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ROCK & MOVIES

Musique, disques, cinéma....

ROCK & MOVIES

Bruce Springsteen Working On a Dream flop du mois

                                                        
Cela fait un bon bout de temps que BS n' a pas fait un GRAND album, mais certes on ne peut faire un Born To Run, un Darkness ou The River à tous les coups !
Et on ne peut pas non plus sortir des disques aussi mauvais qu'Human Touch ou Lucky Town.
C'est dans la logique des dernières années, disons depuis The Rising, on inonde le marché de CD, DVD, concerts, de plus en plus vite, de plus en plus souvent, de toute façon les fans achèteront toujours, viendront aux shows, certains ne viendront pas, mais on va en recruter de nouveaux, tous ceux qui n'ont pas connu les grandes années, celles où vraiment il(s) jouai(en)t avec leurs tripes !
Il fut un temps, ou un album de l'ESB prenait des années, quand Bruce peaufinait, polissait chaque titre.
Maintenant, on sort les CD bien vite (trop vite?) mais il faut vivre et faire pisser la vigne !
Pour le petit dernier, après deux ou trois écoutes, je ne suis pas déçu, vu que je ne m'attendais pas à un truc énorme.
On ne dira rien sur la pochette, vraiment hideuse, mais par contre une petite mise au point s'impose sur le groupe et la production.
Depuis The Rising, Soozie (et son violon) a rejoint le groupe, déjà bien pourvu en musiciens, avec trois guitaristes, un piano et des claviers, plus le saxo même si hélas, l'importance de Clarence diminue dans le son du groupe.
Sans compter Mme Bruce qui chante et guitarise....
Le son du groupe justement, on a glissé peu à peu d'une formidable machine à swing, puissante, ramassée, énergique, prenant des risques, avec des shows étourdissants, à un groupe lourd, une entité qui ronronne et, de temps en temps, pousse le moteur, toute la différence entre une Ferrari et une Mercedes familiale.
Alors bien sur, scéniquement c'est toujours un grand spectacle, sauf que c'est seulement un spectacle et pas (plus) un grand moment de musique,
Revenons au disque, l'arrivée de Brendan O' Brien depuis quelques CD, a marqué un tournant dans le son des albums, plus accessible, tentant de plaire à un maximum de gens, avec en toile de fond toujours l'ambition de ramsser un max de dollar.
Sur le nouvel opus, certains titres sont (je pèse mes mots) indignes de Bruce, d'autres, ceux justement qui sont joués avec une production allégée, sont bons, n'oublions que le Boss est quand même un immense musicien, et un song writer de génie.
Alors voilà, j'ai pas trop envie de disséquer ce nouveau CD, pas trop envie de rentrer dedans, je préfère écouter Derek Trucks ou Nils Lofgren en solo en ce moment par exemple.
Mais je ne suis pas inquiet,  l'ESB continuera encore quelque temps (merci de prévoir l'oxygène pour la fin des shows), les supermarchés Wall Mart distribueront des "best of" à côté du pop-corn, on ne mégote pas avec le rêve américain.
 80% des fans adoreront vu que c'est Bruce, les autres, les coupeurs de cheveux en quatre, les empêcheurs d'aduler en paix, les théoriciens à la petite semaine, passeront leur route ou se feront rabrouer par les premiers.
L'album en sera-t-il meilleur?

Working on a Dream

1. Outlaw Pete
2. My Lucky Day
3. Working on a Dream
4. Queen of the Supermarket
5. What Love Can Do
6. This Life
7. Good Eye
8. Tomorrow Never Knows
9. Life Itself
10. Kingdom of Days
11. Surprise, Surprise
12. The Last Carnival
Bonus track:
The Wrestler

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dan 08/02/2009 15:06

Très bien écrite cette chronique, mes félicitations, elle est d'une justesse et d'une vérité qui reflète à peu de chose près la réalité !