Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques livres lus depuis plusieurs mois.

Jean-Patrick MANCHETTE Journal 1966/1974.
Le journal de cet écrivain de polar se lit...comme un polar, tranche de vie, difficultés à faire rentrer l'argent, concentration sur l'écriture, la dure réalité au quotidien d'un auteur au début de sa carrière. Vivement la suite !

 Andrew Mc Gahan Australia Underground.
Recommandé par le libraire au look de Tintin sur LCI dans l'émission de Valérie Expert, ce roman se dévore. C'est fort, dérangé, dans un futur proche en Australie, le frère jumeau du Premier Ministre raconte...raconte, le monde post11 septembre, les manipulations, le terrorisme. Et on pose le bouquin, et puis on se dit...Si c'était vrai.... Superbe ! 
 

Jim Nisbet Comment j'ai trouvé un boulot .Acheté au Salon du Polar à Montigny.
En demi-teinte, quelques bonnes idées, mais dans le milieu du récit, l'intrigue part en sucette.

Paul Krugman L'Amérique que nous voulons.
Pas vraiment un roman, vu que c'est le Prix Nobel d'Economie 2008.
Une vision réaliste et ambitieuse des USA, si Obama pouvait le prendre dans son équipe....le monde serait fatalement meilleur.

Perceval Everett Désert Américain (Acheté au Festival Américain de Vincennes)
Une histoire originale de mort vivant, prétexte à une critique au vitriol de l' Amérique. Pas mal

Ernest J.Gaines Colère en Louisiane (Vincennes)
Roman sur les noirs, dans le Sud, pas mal, mais un peu trop de bons sentiments.

Philip K Dick Ubik (Vincennes)
Aïe, ce roman d'un des grands de la SF moderne est très démodé, bizarre, pas le meilleur de l'auteur

Maos Morgan Sportès
L'histoire du mouvement mao en France revue et corrigée, c'est méchant, décapant, avec des théories sulfureuses. On n'est pas obligé d'adhérer aux propos de l'auteur, mais le bouquin est bien foutu

Léonardo Padura L'automne à Cuba
Superbe polar dans une île qui attend le passage du cyclone, avec un flic désabusé. Excellent.



François Bon Un portrait de Led Zeppelin
Très décevant, l'auteur d'une bonne bio de Dylan semble avoir bâclé le boulot, beaucoup d'approximations (Paul Rodgers n'a jamais été le chanteur de Yes !) , un bouquin décousu qui tombe des mains



James Canon Dans la ville des veuves intrépides
En cours de lecture, très inspiré de Garcia-Marques. Plutôt bien



Tag(s) : #DIVERS

Partager cet article

Repost 0