Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dernier Halloween de W.

Bush ne connaît pas encore son successeur, mais déjà Oliver Stone s'est attaqué à son oeuvre.
Les critiques estiment que Stone est trop cool avec W, qu'il le rend sympatique etc, etc...
Il ne faut pas oublier que l'on parle d'un gars qui a été deux fois élu président.
Et à mon avis le portrait n'est pas reluisant.
Un mec un peu simpliste, glandeur, buveur, dragueur qui veut juste devenir patron de la fédération de base-ball de Texas.
Ce pauvre W, grâce à son père qui le méprise, et lui préfère son frère, mais rattrape en douce toutes ses bourdes va réussir l'incroyable, le truc qui n'est possibe qu'aux U.S.A.
La galerie de portraits/sosies est géniale, Barbara B. qui ne suce pas de la glace, Laura B qui semble toujours de sortir de hez son coiffeur, Georges Senior, merveilleusement joué par James Cromwell (qui dans la série 24h joue le père de Jack Bauer) est dépassé par ce fils taré.
Mais le meilleur du film est la réunion qui décide de la guerre en Irak. Cheney et Rumsfeld manipulent W, et Powell, le seul militaire de la réunion, est obligé d'avaler son chapeau malgré le justesse de ses analyses et c'est lui qui sera chargé de vendre cela à l'ONU, tout cela sous le regard et le cul serré de Condoleeza Rice. Et on se dit que l'invasion de l'Irak s'est (vraisemblablement) décidé ainsi.
Stone, sans effet facile, sans charger la barque comme Michael Moore nous présenteBush tel qu'il est (épisode du bretzel inclus), et surtout ceux qui tirent les ficelles (Cheney et Rumsfeld ne sortent pas grandi du film)
Enfin, le film est une bonne publicité pour le Jack's Daniel que W. et Barbara semblent apprécier.   



 
Tag(s) : #DIVERS

Partager cet article

Repost 0