Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un concert de Lavilliers à Conflans. Salle surchauffée, public avec un pourcentage de baufs élevé....En mars 2005, il avait déjà rempli la salle. Cette fois, le groupe est plus conséquent, avec cuivres et un show orienté musique du monde....
Klaxons, voitures, ambiance incertaine d'un ville du Sud, sonorités arabisantes, Samedi soir à Beyrouth, chansons qui traitent des voyages, de l'immigration Pigalle la Blanche, Question de peau, la crise avec Troisième Couteau, il nous le fait un peu "les gars moi je savais, j'avais prévenu, les inévitables (et faciles) vannes sur Sarko que les baufs de gauche, espèce fournie dans lepublic approuvent bruyamment, un peu fatigant, le grand voyageur qui part, à la découverte du vaste et dangereux monde.
Je ne suis pas certain que le vécu soit aussi poétique à Kingston ou au Rwanda.
Quand on écoute les textes, les références littéraires affluent (Au dessus du volcan, Cent Ans de Solitude...) les musiques servies par un band excellent et puissant sont le vrai départ en voyage, sasa; reggae, calypso, maintenant oriental.
Des chansons du dernier CD qui explosent en live, les superbes On the Road Again, Betty (en rappel seul à l'acoustique),Guitar Song, Les Doigts D'Or, Le bal toujours prétexte à un déluge d etambours, La Salsa, Stand the Ghetto, le groupe pulse et dépote un maximum.
2h30 de show, bien rôdé et puissant, Nanard fi
dèle à lui même, qui dit "je ne suis pas un garçon facile"






Tag(s) : #MUSIQUE

Partager cet article

Repost 0