Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Un post de Phil sur le forum de Bruce a fait surgir un sacré vieux souvenir.
1971, je suis au lycée au fin fond de ma province, même si Romilly sur Seine est à seulement 120 kms de Paris. La musique circule encore plus que les pétards dans le bahut, Best Rock&Folk sont les bibles dévorées avidement chaque mois. Le soir, JB Hebey sur RTL, Michel Lancelot sur Europe 1 et José Arthur sur France Inter sont écoutés avec ferveur, surtout les retransmissions de concert gratuit zé en direct comme dit Hebey.
Une rumeur folle, propagée comme toujours par Toto, le mythomane en chef du bahut, annonce un immense concert gratuit en juin près de Paris,avecGrateful Dead, Jefferson Airplane, Rolling Stones, Pink Floyd, Led Zeppelin...Notre Woodstock, notre Wight.
L'organisateur est Jean Bouquin un couturier francais, célèbre (enfin illustre inconnu pour moi), qui décide d'offrir à la jeunesse pompidolienne de France un festival, LE festival à côté de quoi Woodstock sera une agréable réunion de famille !
Début juin, les radios confirment ce sera le week-end du 18, 19, 20 juin 1971, à Auvers sur Oise chez Bouquin, 200 000 personnes attendues ! ! !
Plan Marshall au lycée, Toto sèche les cours le vendredi et part en éclaireur, moi, je préfère sécher seulement le samedi vu l'épaisseur de mon dossier scolaire, on partira en stop, on ne sait même pas où se trouve Auvers, enfin si, près de Paris.
Des bruits alarmants, Peter Grant dément la participation du Zep, Pink Floyd annule, les Stones sont en France mais n'ont pas confirmé leur venue, Jefferson Airplane annule aussi, cela commence à sentir le pâté...
Répondant à l'appel (oui c'est facile) dès le 18 Juin au matin, beaucoup se lancent sur les routes, qui sont bloquées comme à Woodstock, il fait mauvais temps, mais sur le site tout est prévu dixit Bouquin ! ! !
Le soir on écoute les radios, et à part quelques groupes français qui n'ont que leur réputation à perdre, cela commence à virer à la débacle.
Mais on le veut notre Woodstock et c'est pas une petite pluie qui nous empêche de lever le pouce à la sortie de Romilly le samedi matin aux aurores.
Heureusement, que les transistors existent ! Les radios évoquent le naufrage de Bouquin qui dans son délire jette sa veste en cuir dans la foule, fait distribuer trois tonnes de riz, mais il pleut, et c'est la retraite de Russie, du coup on rebrousse chemin, piteux.
Toto rentre le samedi soir, avec des tas de choses plus ou moins invraisemblables à raconter, il veut enlever et séquestrer Bouquin !
Dans le Rock & Folk suivant, Yves Adrien écrira un article formidable sur ce naufrage, disant qu'on achète pas la jeunesse, même pour trois tonnes de riz !

Et pourtant, le Grateful Dead était bien en France! Incroyable, il donne au concert gratuit au Chateau d'Hérouville, célèbre pour son studio d'enregistrement, là encore, les radios racontent et Chabiron dans Rock&Folk sera l'un des privilégiés à raconter le show,
...dont j'écoute, enfin, la version en soundboard

Tag(s) : #MUSIQUE

Partager cet article

Repost 0