Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER

Un peu comme les derniers juke-joint du Mississippi, la Maison du Blues est dans la campagne. Enfin dans une petite bourgade charmante du Loir et Cher, à environ dix kilomètres de Vierzon. Depuis notre première visite le lieu est méconnaissable, l’ancien café-restaurant historique de Châtres-sur Cher, est devenu un superbe club de blues, avant l’ouverture du musée prévue au printemps 2019.

C’est le week-end de Pentecôte, il tombe des seaux, pourtant à compter de 20 heures, le club se remplit, des gens du coin, déjà des habitués, qui voici un mois ne connaissait pas le blues et qui deviennent accro.

Ici c’est plus qu’un club de blues, c’est un extraordinaire lieu de vie, d’échange, les habitants qui se croisaient sans se voir, se saluent, discutent et bien après la fin du concert, ils sont encore nombreux à refaire le monde autour d’une bière ou d’un verre de vin.

Bref l’osmose s’est faite entre le Mississippi et la Sologne comme une alchimie mystérieuse, comme si Robert Johnson avait donné son mojo à Anne-Marie et Jacques pour qu’ils exécutent le grand œuvre.

Le décor est réussi, les boissons ne sont pas chères, et dans les assiettes de charcuterie nous trouvons du pâté en croute (là c’est carrément la classe).

Et la musique alors ? Tout doux on y arrive. C’était Boogie Ramblers samedi soir, un trio guitare acoustique (Yannick Dorel), contrebasse (Bruno Follonier), harmonica (Jonathan Callet). Le public est un peu surpris de l’absence de batterie, mais très vite çà tape dans les mains et tout finit sur le dance-floor. Un show de cinquante minutes, un autre de plus d’une heure comme aux USA et en bonus, un gars du coin nous fait, avec le groupe, un solo de cuillères. Dans la set list des cover bien senties, Matchbox de Carl Perkins, « Folsom Prison Blues » et « Big River » du grand Johnny Cash, « One more Shout » et aussi des compositions du groupe comme le déjà fameux « Tellson Blues », l’histoire de la guitare est allemande de Yannick.

Une belle soirée qui en entraînera d’autres, nous on y retourne le 12 août pour U Man Slide

MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
MAISON DU BLUES CHATRES SUR CHER
Tag(s) : #Concert

Partager cet article

Repost 0