Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DR JOHN CELEBRATING MAC AND HIS MUSIC

Il est très rare qu’un artiste soit honoré de son vivant. En général les tribute et autres célébrations se font après son décès.

Pourtant le 03 mai 2014, dans le superbe Saenger Theatre, de New Orleans, sur Canal Street à la lisière du French Quarter, un hommage musical était rendu à Dr John en sa présence.

Dr John de son vrai nom Malcolm Rebennack est né le 21 novembre 1940 à New Orleans et a consacré toute sa vie à la musique de sa ville.

C’est une légende vivante, une des dernières depuis la disparition d’Allen Toussaint, avec plus de trente albums au compteur. Celui qui est surnommé dès le début de sa carrière, The Night Tripper règne avec son piano magique sur les nuits de Crescent City depuis presque cinquante ans, et s’est produit dans le monde entier.

Déjà toute « la famille » est présente. La crème des musiciens de The Big Easy, ceux qui font que cette ville et sa scène musicale est unique, riche et multiple.

Allen Toussaint bien sûr, la famille Neville ceux des Meters et des Neville Brothersavec l’incontournable George Porter Jr. Big Chief Monk Boudreaux qui perpétue la tradition des Indians, Tab Benoit l’homme des bayous de Bâton Rouge, et ceux qui ont été attiré par la magie de la ville, Anders Osborne, Shannon McNally venus de Suède ou de New York et qui font partie maintenant de la ville. John Boutte qui a écrit le thème de Treme, Irma Thomas la Soul Queen, et Dave Malone le fondateur des Radiators

Et puis quelques invités un peu connus venus de plus loin Bruce Springsteen, John Fogerty, Warren Haynes, .Widespread Panic, Chuck Leavell, Ryan Bingham, Mavis Staples, Bill Kreutzmann. Jason Isabel et Terence Blanchard

Le plateau est prestigieux mais dans ce genre d’hommage ce n’est pas toujours gage de bon concert.

Ah oui j’ai oublié de mentionner le groupe qui accompagne tout ce beau monde Don Was à la basse et à la direction musicale (il excelle dans ce genre de programme), John « Papa » Gros aux claviers, Brian Stoltz (des Funky Meters) à la guitare, Kenny Aronoff, à la batterie et Sarah Morrow au trombone (qui dirige habituellement l’orchestre de Dr John).

Pas facile de ressortir des moments phares, de ce somptueux concert, peut-être le « My Indian Red » chanté avec tout le charisme de Cyril Neville, tellement le morceau fait maintenant partie des défilés et de l’âme de la ville, « Familiar Reality » avec le Dirty Dozen Brass Band qui vient donner un coup de main à Widespread Panic. Et John Fogerty qui fait danser tout le monde avec sa version de « New Orleans », mais aussi les pianistes Allen Toussaint et Chuck Leavell qui rivalisent de feeling sur leurs morceaux.

Et bien sûr quand Dr John s’avance en s’appuyant sur sa canne ouvragée tel un vieillard qui s’installe péniblement à son clavier, magie vaudou…Trente secondes plus tard le voilà qui fait le show et qui le termine avec « Such a Night ».

Hommage à un grand musicien, mais aussi hommage à une ville qui a survécu à tout, et a conservé toute sa magie, toute sa joie.

New Orleans love for ever

1. Dr. John & Bruce Springsteen Right Place, Wrong Time
2. Jason Isabell Blow Wind Blow
3. Cyril Neville My Indian Red
4. Anders Osborne and Bill Kreutzmann Somebody Changed the Lock
5. Dr. John, Aaron and Charles Neville Please Send Me Someone to Love
6. George Porter Jr. & Zigaboo Modeliste Junko Partner
7. Irma Thomas Since I Fell for You
8. Tab Benoit Stack-a-lee
9. Allen Toussaint Life
10. Shannon McNally Street People
11. Debbie Malone Goodnight Irene
12. Big Chief Monk Boudreaux Big Chief
##

13. Widespread Panic Familiar Reality
14. Warren Haynes You Lie
15. Chuck Leavell Traveling Mood
16. Ryan Bingham Back By the River
17. John Boutté Let’s Make a Better World
18. Mavis Staples Lay My Burden Down
19. John Fogerty New Orleans
20. Dr. John and Terence Blanchard Come Rain Or Come Shine
21. Dr. John and Sarah Morrow I Walk On Gilded Splinters
22. Dr. John and Sarah Morrow Such a Night

Tag(s) : #album

Partager cet article

Repost 0