Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marshall Tucker Band-Dedicated

On a retrouvé le cow-boy ! Sur son cheval, guitare en bandoulière dans le soleil couchant, il semble réfléchir sur son destin devant le vide du canyon.

La pochette reflète l’état d’esprit des musiciens, car le groupe est un peu paumé suite au décès tragique dans un accident de voiture le 22 Avril 1980, de Tommy Caldwell (bassiste et co-fondateur du groupe).

Il est remplacé par le bassiste de Toy Factory, Franklin Wilkie.

L’incontournable violon de Charlie Daniels est présent comme toujours, mais un autre invité apporte sa touche western avec son harmonica, l’excellent Norton Buffalo (qui a joué avec Commander Cody et Steve Miller)

En tout état de cause l’objet, contient un sacré paquet de chansons d’amour, comme si le cow-boy faisait une pause dans une ferme auprès d’une jolie fille avant de reprendre la route, ou peut-être dire une dernière fois ‘je t’aime » à un frère, à un copain disparu.

« Tonight's The Night » « Love Some », « This Time I Believe », « Tell The Blues To Take Off The Night » évoquent l’amour avec un grand A. D’ailleurs, si j’osais, allez j’ose tant pis pour mon scalp, le gimmick sonore de »Love Some » fait un peu penser à une chanson de Saturday Night Fever. Non inutile d’aller chercher le goudron et les plumes, je quitte la ville.

D’autant qu’après les trois premières chansons « cui-cui les petits oiseaux », le MTB démontre que l’homme de la pampa, ou plus exactement celui des plaines de l’Ouest est rude, avec « Silverado », une des plus grandes chansons du groupe !

Un jeune homme voit « Silverado » faire un massacre devant une église, et toute sa vie il va le poursuivre puis un jour il le retrouve et l’abat dans un duel. On a fait des tonnes de western avec cette histoire, du justicier vengeur, obsédé par une quête.

Et cette chanson posée en plein milieu de l’album est un rappel à l’origine du groupe et de sa musique. Quoi de commun entre « Silverado » et le très sirupeux “Tell The Blues To Take Off The Night” qui semble avoir été écrit pour un show de Franck Sinatra à Las Vegas ?

La mort de Tommy (le frère de Toy) ouvre un période très difficile pour les musiciens et l’album s’en ressent, toutes les chansons d’amour qui sonnent comme autant de poèmes d’adieu au frère et ami disparu.

« Ride In Peace” qui termine l’album est clairement dédiée à Tommy avec le jeu de mots sur Ride

De même “Special Someone » enluminé par les éclairs d’harmonica de Norton est un autre hommage au défunt.

Et ce disque étrange, habité par le recueillement, hanté par la disparition d’un des musiciens est douloureux même si « Silverado » donne le change.

IL marque aussi la fin d’une période, incontestablement la plus créative du groupe, avec des albums incontournables.

Les nuages et les jours difficiles pointent à l’horizon après le coucher de soleil rougeoyant de la pochette.

Rumors Are Raging
Tonight's The Night
Love Some
Silverado
Something's Missing In My Life
This Time I Believe
Tell The Blues To Take Off The Night
Special Someone
The Time Has Come
Ride In Peace

 

Partager cet article

Repost 0