Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Weather Report- The Legendary Live Tapes 1978-1981

Weather Report est une des formations qui a inventé le jazz-rock ou la fusion comme on dit maintenant avec le Mahavishnu Orchestra de John Mc Laughlin au début des seventies. Construit autour de Wayne Shorter et Joe Zawinul, tous deux anciens musiciens de Mile Davis, le groupe a tout de suite élaboré une musique de climats laissant une très large part à l’improvisation.

Ce coffret quadruple CD documente la période 1978-1981 soit la seconde partie de la carrière du groupe, celle avec Jaco Pastorius à la basse et Peter Erskine à la batterie.

Ce dernier a puisé dans sa collection et pris en charge la restauration des bandes avec Tony le fils de Joe Zawinul.

Les trois premiers CD concernent la période 1980-1981 en quintette avec Robert Thomas Jr aux percussions et le dernier l’année 1978 en quartette.

Plus de quatre heures de musique, une fantastique version de vingt et une minutes de « Gibraltar » sur le disque 2 et surtout une osmose incroyable entre les musiciens.

La musique est toujours inventive, les claviers de Zawinul tissent une trame colorée subtile, où le saxophone de Wayne Shorter se pose comme un oiseau. Et puis la basse de Jaco Pastorius, qui a complètement révolutionné l’approche de son instrument, en l’intégrant complètement dans la recherche musicale du groupe.

Son solo sur le CD4 est imaginatif (vous avez déjà entendu de solos de basse dans les concerts, difficile de ne pas décrocher très vite), très musical et complètement intégré dans la musique du groupe.

Les grands titres du groupe sont joués "Birland”, “A remark you made”, “Black Market”, “Teen Town", et il faut bien avouer que leurs meilleurs albums sont déjà derrière eux.

Mais peu importe finalement, les musiciens ne jouent jamais deux fois un morceau à l’identique.

Ce sont ces improvisations qui donnent à la musique sa beauté qui surprend l’auditeur, l’obligeant à rester attentif, les claviers de Joe imitent les sirènes des voitures de police, avant de se fondre dans une douceur superbe relayée par Wayne Shorter.

Le CD3 à mon sens est celui où le groupe donne sa pleine puissance, Zawinul maîtrise parfaitement les sons de ses claviers, Wayne Shorter joue des phrases magnifiques et la rythmique est toujours inventive, Jaco certes, mais aussi les percussions, qui tissent un superbe écrin pour les solistes.

Cette formation se séparera après l’enregistrement de l’album Weather Report en 1982, année qui correspond au début de la descente aux enfers d’un des plus grands bassistes de jazz.

Zawinul et Shorter maintiendront le groupe jusqu’en 1986, mais jamais ils ne retrouveront l’osmose et la magie de cette formation.

Ce qui rend encore plus précieux ce témoignage en live très bien restauré.

 

8:30

Sightseeing

Brown Street 11:16
The Orphan
Forlorn

Three Views of a Secret
Badia; Boogie Woogie Waltz
Wayne Solo
Jaco Solo (Osaka 1980

##

Joe and Wayne Duet
Birdland
Peter's Solo
A Remark You Made
Continuum; River People
Gibraltar 21:07

##

Fast City
Madagascar
Night Passage
Dream Clock
Rockin' In Rhythm
Port of Entry 12:34

##

Elegant People
Scarlet Woman
Black Market
Jaco Solo
Teen Town
Peter's Drum Solo
Directions

 

Partager cet article

Repost 0