Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dickey BETTS-Instant Live 3/09/2004 Cleveland

Comment parler de Dickey Betts sans évoquer l’Allman Brothers Band, dont il est un des membres fondateurs. C’est lui qui tient la deuxième guitare aux côtés de Duane Allman sur le fabuleux Live at Fillmore East.

C’est aussi lui qui a composé un sacré paquet de chansons pour l’ABB au hasard  Southbound », « Jessica », « Revival », « In Memory of Elisabeth Reed ».

Des titres phares qui ont figuré au répertoire du groupe jusqu’à sa dissolution en 2014.

Oui mais, en l’an 2000, juste avant le démarrage de la tournée d’été, Dickey reçoit un fax des autres membres fondateurs de son groupe le congédiant ! (Il sera remplacé par Derek Trucks).

Le motif semble être son addiction à la drogue, de quoi se pincer quand on se souvient les nombreux déboires de Gregg Allman avec la dope et des histoires qui ont sérieusement entaché sa réputation quand il a dénoncé un de ses roadies pour ne pas faire de prison.

Bref depuis quinze ans, c’est la grosse brouille. Dickey Betts sera le seul membre de l’ABB à ne jamais être invité aux différents shows anniversaire du groupe.

Alors, il a formé d’autres groupes, celui qui nous occupe, Great Southern, est composé de « Dangerous » Dan Toler (qui a aussi) joué avec l’ABB à la guitare, David Stoltz à la basse, Frankie Lombardie à la batterie et Michael Kach aux claviers.

C’est un concert enregistré le 09 Mars 2004 à Cleveland, sorti dans la série « Instant Live ».

La set-list fait une grande place aux morceaux de l’Allman Brothers Band, Betts ayant visiblement à cœur de démontrer qu’il est responsable du « son » du groupe.

Et, c’est une évidence, Dickey a gardé son jeu de guitare et le duo qu’il forme avec Dan Toler est plus que convaincant et même si les percussions n’ont pas la qualité de celles de l’ABB (Un batteur ici contre deux batteurs et un percussionniste chez les Allman c’est logique cependant). Le show est de très haute qualité, Betts étant par ailleurs excellent dans les vocaux, alors qu’il ne chantait pas énormément dans l’ABB.

On retrouve ainsi les jams et chevauchés de guitares dans « Liz Reed » (en réalité In Memory Of Elisabeth Reed ») et « Where It All Belongs » ainsi qu’une longue et superbe version de « Jessica » le morceau/signature du guitariste.

Et aussi, « Seven Turns” “Little Martha” “Blue Sky”, “Kitchen” qui retrouvent à travers l’interprétation du Great Southern toute la magie originelle des Allman.

En écoutant ce triple album excellent, on ne peut que regretter la discrétion discographique de Dickey Betts, dont le dernier album studio remonte à 2001.

C’est en effet, un guitariste exceptionnel, au toucher fabuleux, qui possède un son spécifique reconnaissable dès les premières notes

Actuellement, et suite au décès de son frère, il a stoppé provisoirement toute activité musicale.

Espérons qu’il rejouera, d’autant qu’il semble que ses relations avec Gregg Allman se soient « normalisées ». On croise les doigts.

 

 

Little Martha

Steady Rolling Man

Blue Sky

Change My Way

Donna Maria

##

Southbound

Nobody Knows

Nobody Knows (Part II)

Where It All Belongs

Get Away

Kitchen

Having A Good Time

##

Liz Reed

Ramblin Man

No One To Run With

Seven Turns

Partager cet article

Repost 0