Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Dans la série Manset revisité par lui-même et quelques admirateurs, voici Un oiseau s’est posé, double CD où notre ermite préféré ressort pour la Xième fois son fonds de catalogue, pour en donner de nouvelles versions.

Il nous explique le gaillard, qu’après quarante années passées chez EMI, (on est prié d’applaudir la performance, merci), il est passé chez Universal.

N’importe qui d’autre aurait commencé par un nouveau CD d’inédits, pas lui, et depuis six ans on attend patiemment le successeur à l’excellent Manitoba ne répond plus.

Et puis, la légende de Manset qui ne parle pas aux médias a quand même du plomb dans l’aile, trois pages dans Télérama, une interview au Figaro, une autre à Paris Match, si ce n’est pas un plan de com’ ………….

Ok, le sombre Gérard est maintenant reconnu  dans le patrimoine musical de la « bonne » chanson française, quand il mourra, il fera la une des journaux, comme Lou Reed (oui je sais il n’est pas français, mais c’est pour la couverture médiatique post-mortem), et tout le monde s’excitera sur ce génie underground méconnu, gna, gna, gna…

En attendant il nous sert quand même du réchauffé le solitaire qui voyage, « Entrez dans le rêve, « Comme un guerrier »  « Matrice » dans de nouvelles versions, bien, très bien et ???

Un truc bizarre avec Mark Lanegan “Cover Me With Flowers Of Mauve”, mi en anglais, mi en français, c’est pas mal, mais bon des duos de ce genre tout le monde en sort en ce moment.

Un autre duo pour « Celui qui marche devant » avec Alex Bauer, nous amène à poser la question : En quoi ces duos apportent quelque chose de nouveau ?

L’univers de Manset se suffit à lui-même, et même Bashung, une autre dimension quand même, n’a pas vraiment réussi l’interprétation de « Comme Un Lego » si on la compare à celle de Manset.

Allez je vous parle de Raphael qui fait un duo sur « Toutes choses » ?

Et bien si ce n’est pas un truc commercial là, je vends toute ma discographie de Manset (elle est complète) !

Après on attaque par les binious pour « Deux voiles blanches », pour le marché breton ?

Oui, bon si on peut plus rigoler …

Et puis, dernière collaboration, « Animal on est mal », dans une version très pop avec un groupe belge dEUS, là encore cette version n’apporte rien à l’original, qui était un sacré monument.

Manset, en interview,  compare son travail avec celui de Dylan, qui donne des versions complètement différentes de ses grandes chansons.

Sauf qu’il existe une sacrée différence ! Manset tripote son œuvre en studio, alors que le Zim, soir après soir, en live sur toutes les scènes du monde, revisite ses chansons, avec sa voix qui a certes vieilli, mais qui n’est pas trafiquée au mixage.

Qu’on ne se méprenne pas sur mon propos. Manset a parfaitement le droit de rejouer, remixer, refaire, bidouiller ses anciens morceaux, il n’est pas question de discuter ses choix artistiques.

Mais, ce double CD fait quand même remplissage, genre, allez les gars  d’Universal, j’ai rien de nouveau, mais comme on vient de signer le contrat, je vais vous torcher un double CD avec quelques petits gars sympas, je fais un peu de promo, on devrait bien en vendre quelques-uns !

Et Gérard c’est pour quand ton VRAI nouvel album ?

Entrez dans le rêve
Cover Me With Flowers Of Mauve
Comme un guerrier
Matrice (6:38)
No Man's Land Motel
Lumières
Un oiseau s'est posé
Celui qui marche devant
Manteau jaune
Toutes choses
Deux voiles blanches
Genre humain
Le pont
Manteau rouge
La ballade des échinodermes
Rouge-gorge
Animal on est mal (feat. dEUS)
Le train du soir

 

Partager cet article

Repost 0