Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Albi est une ville magnifique dominée par la masse ocre de la basilique Sainte-Cécile, entourée de ses rues piétonnes (Non ce n’est pas JP Ollivier et le Tour de France), et à quelques centaines de mètres sur l’autre rive du Tarn, se déroule le festival Pause Guitare.

Cadre superbe, beaucoup d’ombre, foule cool et pas vraiment nombreuse (4000 personnes), la bière bio est  à 3€, on se pose sur un banc pendant le set de Têté qui se démène grave, mais cela reste de la bonne variété française.

Vingt minutes avant le début du show on s’avance vers la scène, quatrième rang pile au milieu.

Depuis plusieurs années, j’hésitais, un concert de CS&N pouvait être décevant, trop décalé par la légende, et le prix des places à l’Olympia, était l’argument qui me faisait y renoncer.

Mais là, ils jouaient quasiment dans notre jardin, dans un cadre superbe et à 43€ la place.

De gauche à droite, Steve Stills, pantalon blanc, tee-shirt bleu, petite barbichette, certainement des implants de cheveux, a perdu au moins vingt kilos, mais il semble fatigué, on le verra ramasser avec difficultés une serviette éponge par terre, et grimacer de douleur.

Au centre Graham  Nash, tee shirt noir, pantalon noir, svelte, il est le Monsieur Loyal cool, efficace, avec son look british.

A droite, longs cheveux blancs flottant au vent, chemise noire, pantalon noire, une des plus célèbres moustaches du rock, David Crosby semble tout juste descendu de sa space-planète, l’air mi-largué,mi-.heureux……

La chanson d’ouverture est….A day in the Life, la même version que chez Neil Young.

Stills attaque le show Carry on/Questions, il ne jouera que de la guitare électrique sauf pour le rappel, le son est excellent, et c’est vraiment superbe. Je ne suis pas un fan ultime du groupe, mais j’ai grandi avec leur musique.

Et c’est du grand art, certes Crosby ne fait que gratouiller ses différentes guitares, certes Nash ne prend pas de solos, là musicalement, c’est Stills qui fait le job, des solos vifs, inspirés, tranchants, on retrouve l’immense musicien bourré de talent trop souvent hélas galvaudé.

Mais, Stills a retrouvé la pêche, l’énergie et la musique du groupe s’en ressent. Petit bémol, sa voix, un peu juste, voire carrément fausse sur les chansons des autres, par contre Crosby et Nash chantent toujours superbement, leurs voix se mélangent, se détachant, les envolées sont superbes.

Best of hits électrique, une version gigantesque de Bluebird de Buffalo où Stills lâche les chevaux, Déjà Vu, un Teach Your Children à tirer des larmes de joie aux plus endurcis, enchaîné à Almost Cut My Hair et l’ombre de l’Airplane survole le site pour Wooden Ships, avant un Suite : Judy Blue Eyes n full band, avec Stills à l’acoustique en unique rappel.

La magie du trio est toujours présente, pour un show classique, loin des expériences électriques du Canadien fou, mais il reste après le show une douce impression de bonheur simple et joyeuse.

Carry On/Questions

(Crosby, Stills, Nash & Young cover)

Military Madness

(Graham Nash song)

Long Time Gone

Just a Song Before I Go

Southern Cross

Our House

(Crosby, Stills, Nash & Young cover)

Bluebird

(Buffalo Springfield cover)

Déjà Vu

(Crosby, Stills, Nash & Young cover)

Teach Your Children

(Crosby, Stills, Nash & Young cover)

Almost Cut My Hair

(Crosby, Stills, Nash & Young cover)

Wooden Ships

Encore:

Suite: Judy Blue Eyes

 

 

 

 

CROSBY, STILLS & NASH Albi 07/07/2013
CROSBY, STILLS & NASH Albi 07/07/2013

Partager cet article

Repost 0